Comprendre le taux de rebond

Lorsque l’on possède un site internet, nous avons accès à de nombreuses statistiques. Parmi ces statistiques, nous pouvons trouver le taux de rebond (bounce rate en anglais). Il s’agit d’une statistique qui génère souvent autant de confusion que de questions. Un taux de rebond proche de 100% est-il bon ou mauvais signe? S’agit-il d’une statistique superflue qu’il est permis d’ignorer et sinon, comment la maîtriser?

Ces questions sont souvent posées à de nombreux marketeurs et les réponses ne coulent pas de source. Cet article vise donc à définir ce qu’est le taux de rebond d’un site web et à vous expliquer comment limiter celui de votre site.

À quoi correspond le taux de rebond d’un site web?

Ils peuvent être confondus mais le taux de rebond d’un site web n’est pas comparable au taux de rejet d’un e-mail. Le taux de rebond correspond au pourcentage de visiteurs qui accèdent à une page, puis quittent le site sans cliquer nulle part ni accéder à aucune autre page.

Le taux de rebond diffère également du taux de sortie, car les visiteurs comptabilisés dans le taux de rebond ont consulté une seule page de votre site web. 

Pour analyser le taux de sortie, il faut une opération légèrement plus complexe. Pourquoi? Car ce taux représente le pourcentage de visiteurs qui ont quitté le site depuis une page bien précise, et ce, quel que soit le nombre de pages consultées. La page de sortie peut être la dernière étape d’une longue séquence de navigation. Le taux de sortie est donc moins préoccupant que le taux de rebond.

Réaliser un comparatif du taux de sortie et taux de rebond

Sur une page de destination (landing page) par exemple, un taux de rebond élevé est mauvais signe: ce taux de rebond élevé signifiera que la plupart des visiteurs ont affichés la page mais n’ont pas téléchargés/remplis de formulaires. Ne générant donc aucune conversion.

Par contre, un taux de sortie élevé sur une page de remerciement ne doit pas vous inquiéter. Dans ce scénario, un taux de sortie élevé signifie que la page de sortie est la dernière d’une série de pages visitées. Par exemple, vos visiteurs sont probablement arrivés via une page de destination, ont téléchargé l’offre mise à disposition sur la page de remerciement, puis ont quitté le site pour profiter du contenu téléchargé.

Bien que ces scénarios ne soient que des hypothèses, car de nombreux indicateurs sont à prendre en compte, ils illustrent la différence entre taux de rebond et taux de sortie.

Vous désirez en savoir plus sur les façons de limiter votre taux de rebond sur votre site? N’hésitez pas à consulter notre article “4 façons de limiter son taux de rebond”.

Un avis? Une question? Besoin d’aide? Market-In est là pour vous !  

Fan de Ford Mustang, de marketing digital et fondateur de Market-In, Steve partage ses connaissances avec les autres pour leur permettre d'améliorer leur visibilité en ligne.
Bénéficiez d'un ebook gratuit !

Notre ebook “Comment améliorer votre référencement (SEO) en 28 étapes?” est disponible gratuitement pour un temps limité, téléchargez le maintenant !